Featured Video Play Icon

Créer toi du temps avec la matrice d’Eisenhower

Temps de lecture estimé: 3 minutes

Salut!!

Aujourd’hui je vais te parler d’une méthode pour te « créer » du temps supplémentaire dans tes journées et pouvoir enfin avancer sur ce qui te tenait tant à cœur.

Time flies

Combien de fois je me dis au bout d’une journée, « mince il me faudrait 1h ou 2 de plus pour pouvoir faire ci ou ça. »

Alors si comme moi  tu rêverais d’avoir 2 ou 3 jours de plus dans la semaine pour avancer sur un de tes projets, ce qui va suivre va t’intéresser.

Malheureusement, le temps n’est pas extensible et tu ne pourras jamais rallonger tes journées.  Alors, comment se « créer » du temps et bien tout simplement en revoyant ses priorités et en agissant consciemment sur ce qu’on fait.

Le problème est de subir ses journées. Le piège, professionnellement ou personnellement, c’est de les remplir d’activités / de taches et que nous faisons les unes à la suite des autres, tête dans le guidon.

Lorsqu’une taches est fini, on attaque la prochaine tâche urgente et ainsi de suite en essayant de dépiler cette todo liste et essayer d’en arriver au bout.

Arrive la fin de journée et c’est là qu’on se dit mince je n’ai pas avancé sur mon projet de fond super important

Et c’est là le piège, de jour après jour, de se dire « OK je verrais plus tard, d’abord je dois faire ci ou ça »

C’est là qu’intervient la matrice d’Eisenhower.

Moi elle m’aide beaucoup à priorisé l’important de l’optionnel, voir même de l’inutile.

Elle va te permettre de te concentrer sur l’essentiel, de revoir les priorités.

Cet  outil de priorisation va te permettre de te dégager du temps pour les choses vraiment importantes tout simplement en « dégageant » des choses moins importantes

La matrice en elle-même est plutôt simple à comprendre.

C’est ensuite en passant ta todo liste dans ce tamis et ta propre façon de catégoriser qui va te permettre de les filtrer efficacement et de te dégager du temps.

Pas important , pas Urgent 

Ce qui est ni urgent ni important, formulé autrement, les choses pour lesquelles « ça ne changera pas ma vie si ce n’est pas fait ».

C’est clairement sur ce genre de tache que tu peux gagner du temps.

  • Est-ce que ça mérite vraiment d’être dans notre todo ? Oui !? Parfait.
  • Est-ce que ça doit obligatoirement être fait par toi / est-ce que ça ne serait pas plus pertinent  de déléguer ? Tu ne peux / ne veux pas , très bien.

Mais dans tous les cas, tu t’occuperas de  tout ce qui est dans ce cadran en dernier

Ensuite ce qui est

Pas important , mais urgent

C’est la même réflexion que le cadran précédant avec une notion de temporalité.

C’est typiquement le message auquel il faut répondre (ou pas) parce qu’il y a un évènement l’après-midi. Ça n’aura plus de sens d’y répondre le lendemain.

  • Mais est-ce que ça a vraiment du sens d’y répondre tout court?
  • Est-ce que quelqu’un d’autre ne peut pas y répondre?

Vient ensuite ce qu’il y a de plus simple à gérer

Urgent et important

Ce qui est urgent et important, pas le temps de tergiverser , c’est à faire et c’est à faire maintenant.

Et pour finir

Important et non urgent

Ce sont toutes les tâches de fond et impactantes de ta vie pro ou perso.

Lorsque tu souhaites avoir 2 ou 3 jours de plus dans ta semaine, c’est pour ce que tu mets dans ce cadran.

en général ces taches sont plus longues ou plus compliquées à mettre en place, le piège à déjouer est donc de ne pas se dire « je vais d’abord faire les petites choses pour m’en débarrasser et je reviendrais sur ces grandes taches plus tard »

sinon le risque c’est qu’à force de les laisser trainer, elles finissent dans le cadran important ET URGENT et qu’elles ne soient traitées à la va-vite  ou pire encore: de de ne jamais les faire par faute de temps

l’important avec cette matrice est de comprendre que même si elles ne prennent que 2s, une tache inutile( ou avec peu d’impact) , même fini, restera inutile.

Et donc l’ordre de traitement devrait être

  1. Urgent et important
    Il y aura toujours des imprévus qui se présenteront au fur et à mesure, mais l’idée est de planifier au maximum et  de se concentrer sur le cadran 2)
  2. Important et non urgent
    Et seulement s’il te reste du temps, alors
  3. Pas important et urgent
  4. Pas important et pas urgent

Voilà c’est donc essentiel de bien se connaitre et de savoir ce qui est important pour soit  de ce qui ne l’ai pas et d’avoir une bonne vision des échéances et de l’urgence de faire une tache.

Je sais aussi qu’entre la théorie et la pratique il y a un gap.

Rien n’est jamais aussi simple entre le message de ton boss à qui tu dois répondre ou la course imprévue pour rendre service à un ami

Mais avec cette matrice tu as déjà un outil de priorisation qui te permet de faire tes choix en conscience.

    complète le formulaire suivant pour recevoir la matrice d'Eisenhower au format Pdf

    Partagez l'article:
    FacebookTwitterEmailLinkedIn

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.