Bricolage et restauration d’un étau

Temps de lecture estimé: 1 minute

Je ne sais pas par où tu arrives, mais sache que cet article fait partie d’une série d’articles restauration / bricolage / DIY.

J’ai récupéré quelques éléments d’atelier qui, d’une part, avaient plus ou moins bien vieilli et, d’autre part, n’étaient pas dans le thème couleur de mon atelier… Je voulais juste faire une sorte d’avant/après photos avec éventuellement quelques explications pour les éléments que j’ai refaits.

Dans ce post, on va parler spécifiquement de l’étau.

Tu peux aussi aller voir les autres articles de cette série de restauration pour

Globalement j’aurais pu utiliser l’étau tel quel, mais dans vu l’etat un petit nettoyage et entretien n’aurait pas été du luxe… et quitte à faire ça, autant le repeindre aussi ?!

étau dans l'état
étau dans l’état

Première étape et comme à chaque fois, je démonte le tout. Première difficulté, une vis d’un mors de l’étau est bloquée, première tentative au WD40, sans succès.
Pas d’autres choix pour moi que de percer à la taille de la vis, puis de retarauder le trou.

taraudage d'un des trou pour le mors
taraudage d’un des trou pour le mors

Maintenant que c’est démonté, je voulais tester différentes méthodes pour désoxyder une pièce métallique. L’étau n’en avait pas vraiment besoin, mais comme je le faisais aussi pour d’autres pièces et outils, j’en ai profité, notamment pour les leviers.

j’ai testé 2 solutions pour désoxyder, un bain avec de l’acide phosphorique et l’électrolyse avec une alimentation électrique réglable (n’hésite pas d’ailleurs à me dire si ça t’intéresse que je fasse un article dédié)

bain d'acide phosphorique et électrolyse
bain d’acide phosphorique et électrolyse
le bain d'électrolyse avec l'alimentation électrique réglable
le bain d’électrolyse avec l’alimentation électrique réglable

j’ai ensuite appliqué du Ferose (qui devient noir en séchant) sur les leviers et le pas de vis et j’ai peint les autres pièces avec de la peinture blanche spéciale fer (antirouille) avant d’appliquer les couches de rouge

passage à la peinture blanche antirouille
passage à la peinture blanche antirouille

j’ai poncé et poli La partie enclume et les parties coulissantes avec du papier abrasif en partant d’un grain 400 jusqu’au grain 3000. Puis ensuite remontage, graissage / huilage des différentes parties et boum!

l'étau une fois repeint et remonté
l’étau une fois repeint et remonté

J’ai par la suite aussi ajouté ce type de mors de protection en plastique qui s’aimantent sur les mors métalliques d’origine.

Voilà, N’hésite pas à me dire si ce genre d’article te plait
En attendant moi je te dis à bientôt pour de nouvelles aventures!!

Partagez l'article:
FacebookTwitterEmailLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.