Featured Video Play Icon

Comment faire son Kimchi

Temps de lecture estimé: 2 minutes

Salut la compagnie!!

Aujourd’hui je reviens avec une nouvelle recette de lactofermentation.
Et pas n’importe laquelle puisque cette fois ci je fais mon propre Kimchi. C’est un plat typique coréen dont il existe plein de variantes suivant les régions et suivant les gouts.

Le Kimchi est composé de plein de légumes fermentés dans une saumure épicée à base de piment, de sauce soja et de sauce Nuoc mâm

Je te montre aujourd’hui une base de Kimchi et comment moi je fais le mien.

Lactofermentation

j’en avais déjà fait avec des carottes et j’exposais les principes et bienfaits dans un autre article. Puis avec des choux rouges.

je me permets de remettre les points importants:

  • de l’eau la moins chlorée possible (eau minérale ou eau du robinet qui a reposé 24/48h)
  • des bocaux stériles
  • 30g de sel par litre d’eau minimum

Ingrédients

ingrédients pour faire un Kimchi
ingrédients pour faire un Kimchi

Pour ça tu auras besoins de quelques ingrédients:

  • 1 Chou chinois (pak choi)
  • Du chou blanc
  • Des carottes
  • Des oignons
  • Quelques gousses d’ail
  • Du gingembre
  • Du piment (idéalement du piment coréen, sinon du piment de cayenne)
  • De la sauce soja
  • De la sauce Nuoc-mâm
  • Du sel
  • De l’eau (soit minéral, soit du robinet mais qui a reposé au moins 24h pour éliminer le chlore)
  • Des bocaux type Le parfait

Recette

À partir de là, c’est simple,

on découpe les oignons et les carottes en rondelle, on émince l’ail et le gingembre et on coupe le chou blanc grossièrement.

ingrédients coupés
ingrédients coupés

une fois tout coupé, tu mélanges tout dans un grand saladier et tu vas ajouter une bonne dose de sauce soja (moi j’ai bien mis la moitié , soit environ 75ml)

Sauce soja dans le saladier
Sauce soja dans le saladier

puis 3 cuillères à soupe de Nuoc Mâm

cuillère à soupe de Nuoc Mâm
cuillère à soupe de Nuoc Mâm

Du piment suivant les préférences

ajout du piment

il faut aussi préparer une saumure, donc je répète la règle de base: 30g par litre d’eau (et de l’eau non chlorée)

préparation de la saumure
préparation de la saumure

Et on passe à l’étape finale, la préparation des bocaux.
Donc dans chaque bocal, on alterne une feuille de chou chinois et un peu de préparation du saladier.
il faut tasser avec son poing pour faire remonter le jus et couvrir les légumes au maximum.

alternance feuille de chou chinois
alternance feuille de chou chinois

une fois que les couches chou chinois/préparation du saladier arrivent à 2/3 cm du haut, tu tasses une dernière fois et tu recouvres avec l’eau salée.

tu refermes et voilà!! les bocaux sont prêts!!

les bocaux sont prêts
les bocaux sont prêts

il faut maintenant laisser la lactofermentation se faire, donc on met de côté à température ambiante pendant 7 jours, puis on stocke un mois dans un placard

petit rappel:

  • Si après un mois (ou plus) tu ouvres le bocal et que ça ne sent vraiment pas bon. Genre pas une odeur de fermentation, mais une odeur d’un truc que tu ne mangerais pour rien au monde, et bien ne le tente pas…. 
  • Sinon, une fois le bocal ouvert, la conservation se fait au réfrigérateur pendant 15 jours. 

Voilà, c’est tout pour cette fois. N’hésite pas à me faire un retour et me dire si tu as testé. Libre à toi ensuite de la refaire et de rajouter un peu de ci , de retirer un peu de ça suivant tes gouts et tes préférences.
À bientôt dans de nouvelles aventures!!

Partagez l'article:
FacebookTwitterEmailLinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.